Enregistrer l'intercom

Classé dans : Matériel | 2 commentaires

Le 24/01/2010

Enregistrer l'intercom

Comment enregistrer le son de l'intercom ?

Je me suis posé cette question la première fois le lendemain d'un vol avec mon instructeur. Dans ces phases d'apprentissage où la coordination des actions de pilotage n'est pas encore bien acquise, la concentration atteint son paroxysme voire (plutôt) ses limites.

Il faut avouer que dans ces moments là, tout ce que dit l'instructeur atteint bien la mémoire à court terme mais n'imprime pas forcément celle à long terme. Bien sûr, il reste toujours l'essentiel mais je trouvais intéressant d'enregistrer l'intercom du bord pour me permettre de retrouver certains conseils oubliés (il m'a dit quoi à ce moment là déjà?) ou les messages radio émis et reçus.

En dehors de ce contexte de formation, il y a aussi l'intéret de pouvoir illustrer une vidéo avec autre chose que le bruit du moteur saturant inlassablement le micro intégré trop sensible d'un camescope premier prix. D'autant que pour peu qu'un passager dise quelque chose de sensé au moment où il est filmé, ce serait dommage de rater ça . Des logiciels libres existent pour effectuer un montage vidéo/son sans trop se 'prendre la tête', raison de plus pour essayer.

Enregistrer l'intercom

Voici une solution simple pour qui a déjà utilisé un fer à souder. Il s'agit d'un cordon qui vient s'insérer entre la fiche du casque et la sortie audio de l'avion, la fiche micro étant branchée directement tout à fait normalement.
Un schéma vaut mieux qu'un long discours, le voici ci-contre.

Comme Il s'agit d'intervenir sur le son 'casque', des fiches jack 6.35 conviennent parfaitement même si elle ne sont pas d'origine 'aéro'. Le but est de prélever le son via un pont diviseur pour attaquer l'entrée micro ext d'un enregistreur numérique. Le schéma comporte quelques précisions concernant la valeur de la résistance ajustable.

J'utilise un enregistreur numérique ne possédant que deux réglages de sensibilité micro, Hi et Lo. Dans cette dernière position, le résultat est excellent et Il n'y a aucun parasite ni interférence, testé sur Cessna 172 et Robin DR400/120. L'enregistreur est placé à la ceinture, dans une housse horizontale initialement conçue pour un téléphone portable et percée en vis-à-vis de l'entrée micro afin de permettre l'insertion du cordon.

Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Identi.ca

Commentaires

N°2/2 Par Ludo le 31/12/2011

@YAS : Bonjour, il faut bien sûr faire attention, il n'est pas question d'entreprendre des modifications hasardeuses sur le matériel de bord. Mais une fois le cordon réalisé avec soin, il est facile d'effectuer un premier test au sol puis en tour de piste. Il s'agit là de prélever une très faible partie du signal destiné au casque (lequel n'accusera pas de différence de volume que le cordon soit là ou pas), le seul "risque" d'incompatibilité se situe plutôt au niveau de la sensibilité de l'entrée micro de l'enregistreur (d'où la présence du réglage de volume).
Concernant l’existence d'un modèle commercial, j'ai vu un câble similaire chez Bayo, à un peu plus d'une trentaine d'euros. Il y a d'autres solutions dans le commerce, y compris des casques intégrant une sortie dédiée à l'enregistrement ou encore à l'injection de musique pour les passagers ;)

N°1/2 Par YAS le 30/12/2011

Bonjour et merci pour ton post !

Je me demandais s'il y avait un danger a faire de telles manipulations sur du matériel qui sera utilise a bord, donc en vol ou une panne radio a cause d'une mauvaise compatibilité du matériel pourrait survenir.

Je pose la question car je cherche une solution moi même pour enregistrer mes vols et je me demandais si un tel câble n'existait pas quelque part dans les boutiques aero ?

Fil Rss des commentaires de cet article

Ecrire un commentaire

La rédaction d'un commentaire sera possible dans ...



Quelle est la cinquième lettre du mot vipqrh ? :