150 Nautiques

Classé dans : Vols | aucun commentaire

Le 02/07/2010

150 Nautiques

Enfin ! Depuis le mois d'avril, j'attends le dimanche où la météo sera enfin acceptable et finalement... Ce sera un lundi. Même si le temps n'est pas vraiment beau, il y a peu de vent et tout de même quelques éclaircies. Je télécharge la dernière météo ainsi que les notam juste avant de partir vers l'aérodrome. La nav, quant à elle, est prête depuis plusieurs semaines. Je la passe donc en revue pour la nième fois. Seule différence par rapport aux dimanches passés, l'AFIS fonctionne le lundi et je ne serai donc pas en auto-information pour le départ.

Arrivé à l'aéroclub où mon instructeur doit me rejoindre, nous faisons le point sur la préparation, la météo etc... Après un petit tour de piste ensemble histoire de me rassurer sur les quelques semaines d'inactivité, c'est parti pour cette 150 NM solo, passage obligé avant l'examen du PPL.

 

Royan - Couhé Vérac

Décollage en 10 après contact avec l'AFIS, je me repporte travers Saujon pour le point de départ de ma nav et le premier top. Pas de turbulences ou si peu, la visi est parfaite. Je déroule la check-list point tournant, quitte Royan pour appeler le SIV de La Rochelle mais j'oublie de vérifier le calage du conservateur de cap. Il est vrai que venant de décoller, j'ai normalement aligné celui-ci sur le QFU de la piste et il y a peu de chance qu'il se soit déprécié en si peu de temps mais bon... Je l'ai oublié. Comment je le sais, au fait ? La présence de la ville de Saintes bien en face de moi alors que je devais passer au nord à conduit tout naturellement mon regard vers le compas. Je crois bien avoir dis "ah d'accord...super.." enfin, un truc comme ça.

Je récupère ma route et chemine jusqu'à mon second point pour cette fois, prendre le bon cap sur un 'gyro' que je pense correctement recalé. La trace gps (enregistrée par mon gps routier) témoignera malgré tout d'une dérive de 3NM pour 20NM parcourus, donc 9° que j'ai du mal à m'expliquer, surtout avec un vent plutôt secteur sud. Bref, une fois le dernier point clairement identifié et donc également la dérive en question, je décide de le laisser sur ma gauche et de poursuivre en appliquant une correction pour terminer (enfin) parallèle à ma route initiale.... Et puis je ne comprend pas pourquoi l'indicateur ADF refuse de dévier alors que je reçois le NDB de Niort.

150 Nautiques
150 Nautiques

Arrivant un peu au sud de Couhé, je sais qu'il ne me reste plus qu'à longer un instant la N10 située juste à l'ouest. J'ai également le radial 195 du VOR de Poitier passant par le terrain, au cas où. Mais la visibilité est excellente et le terrain en vue avant même d'aborder la nationale. Heureusement car l'activité paramoteur et pendulaire est importante aujourd'hui et rend mon intégration... attentive ! Me trouvant en vent arrière, je dénombre deux paramoteurs au dessus de moi, un en dessous, et deux pendulaires vertical terrain, et tout ce petit monde n'est pas équipé radio !

150 Nautiques
150 Nautiques

J'atterri, accueilli sympathiquement par un membre de l'aéroclub, un coup de tampon sur mon carnet de vol et me voici reparti après un verre d'eau gentillement proposé et un coup d'oeil sur ces superbes machines classées ULM.

 

Couhé Vérac - Fontenay le Comte

150 Nautiques
150 Nautiques

J'exclus le report vertical initialement prévu et je choisi d'improviser un point de départ déporté à l'ouest de la nationale 10 située Ouest terrain et sur ma route, histoire d'éviter tout risque de collision avec ces choses ailées bourdonnant autour du terrain (je vais me faire des amis, là ).

J'en profite pour prendre deux ou trois photos, d'une seule main bien sûr, en cadrant au jugé, on verra bien. Le vent est plutôt secteur sud-ouest, je m'attends à la piste 27 et un passage vertical me le confirme. Intégration vent arrière et un atterrissage parfait ?! (comme quoi tout arrive...) sur la petite piste en dure de Fontenay le Comte. Je suis encore une fois très bien accueilli et je tâche néanmoins de ne pas m'attarder, l'avion étant attendu à 19h à Royan et il est... 18h30. Coup de tampon sur le carnet de vol et je décolle finalement à 18h41 en direction de Royan.

 

Fontenay le Comte - Royan

Après un report vertical terrain, je quitte Fontenay en sortie de circuit et poursuit avec La Rochelle Info (le SIV). Pas de soucis pour cette branche que je commence à connaître par coeur.

J'en profite pour comprendre (enfin !) pourquoi l'indicateur ADF ne bouge pas non plus avec RY, le NDB situé à l'est de Royan : Il fallait tout simplement appuyer sur le bouton 'ADF', incroyable... C'est bien la première fois que j'utilise cette touche; ça m'apprendra à ne pas être plus curieux que cela, notamment au sol.

La visi est particulièrement bonne >10 NM donc environ une vingtaine de km, difficile de se perdre dans ces conditions. Je vois La Rochelle sur la droite, puis Rochefort et sa piste, la Seudre, avec en point de mire, la pointe du Verdon. Un petit crochet à l'ouest de Saujon afin de me présenter directement en vent arrière 28, une écoute du trafic m'ayant renseigné de la piste en service.

L'atterrissage à Royan, impeccable ! (mieux qu'à Fontenay, c'est dire...), je vais finir par y prendre goût. Je suis malheureusement 1/2 h en retard pour le créneau suivant, je n'aime pas ça même si on m'assure poliment que ce n'est pas un problème.

2H20 de vol en tout et je n'en ferai pas 30mn de plus aujourd'hui. J'ai à la fois l'impression de ne pas avoir vu le temps passer et la sensation de fatigue d'un vol beaucoup plus long; Le manque d'expérience, la concentration sur le pilotage et la sécurité, réparer mes bêtises (gyro, dérive, ADF), ça épuise :)) mais c'était génial.

 

Conclusion

150 Nautiques

Il y a peu de chance que j'oublie, dans l'avenir, de vérifier le conservateur de cap ni d'appliquer la dev compas; C'est tellement idiot de s'ajouter ainsi une charge de travail en vol même s'il n'y a rien de compliqué à corriger ce genre d'erreur (quoi que), encore faut-il s'en rendre compte suffisamment tôt. Bref, il ne faut pas perdre le fil de la check-list que l'on est en train de dérouler.

J'en tire donc quelques enseignements évidemment, mais surtout le plaisir de piloter et de 'l'avoir fait', d'avoir aussi profité de la beauté du paysage, des nuages filtrant les rayons du soleil, du peu de turbulences rencontrées, d'avoir atterri globalement correctement (oui, le premier atterrissage à Couhé s'est fait avec un petit rebond... bon...) et enfin de savoir que l'examen se rapproche à vitesse grand v et que j'ai toujours plus envie de voler que jamais.

Allez, on passe aux révisions... ;o)

 


Glossaire

Les Notam

Le NOTAM (NOtice To AirMan) fait partie de l'information aéronautique temporaire et est publié par le SIA (Service d'Information Aéronautique). C'est un message qui concerne l'état ou la modification d'installations au sol, la présence d'obstacles ou d'autres dangers pour la navigation aérienne sur un aérodrome donné.

Le S.I.V.

Le SIV ou Service d'Information de Vol permet aux pilotes d'obtenir des renseignements concernant les conditions météorologiques sur leur parcours, l'état des aérodromes, la présence éventuelles d'autres aéronefs etc...

L'information de vol peut aller jusqu'à la transmission de suggestions de manœuvres pour éviter les collisions.

ADF

L'ADF (Automatic Direction Finder) est en deux parties. L'indicateur ADF, présent sur le tableau de bord, ressemble à ceci :

Indicateur ADF

Il est couplé à un récepteur ou boitier de sélection qui est en fait un radiocompas. Il exploite ainsi l'émission des balises NDB (Non Directional Beacon), la position de l'aiguille sur le cadran indiquant l'angle (gisement) que fait la direction vers la station avec l'axe de l'avion.

AFIS

L'AFIS de Royan - LFCY

L'AFIS (Aerodrome Flight Information Service) est un service d'information et d'alerte. Il n'assure pas de contrôle et ne délivre donc pas de clairance.

Il donne des informations sur la sécurité, la présence d'autres aéronefs au voisinage de l'aérodrome (du moins ceux qui se sont fait connaître), apporte des instructions et des informations aux aéronefs circulant sur les aires de manœuvre, assiste les pilotes dans la prévention des collisions et fournit des renseignements météorologiques (vent, visibilité, température, QNH, QFE) et des informations sur les conditions d'aérodrome (piste en service).

C'est donc un service très utile aux pilotes. Lorsqu'il n'est pas présent ou en dehors de ses horaires, les pilotes sont en 'auto information' où chacun informe les autres de ses intentions.

La licence PPL

La licence de pilote privé ou PPL (Private Pilot Licence) permet de voyager sans limite de distance et d'emmener des passagers à titre privé sans être rémunéré pour cela (Seule la répartition des frais est autorisée).

Définition Wikipédia

VOR

Le VOR, VHF Omnidirectional Range qui peut se traduire "Alignement omnidirectionnel VHF", est un système de positionnement radioélectrique utilisant les fréquences VHF.

Indicateur VOR

Définition wikipédia

Partager cet article sur Facebook Partager cet article sur Twitter Partager cet article sur Identi.ca

Ecrire un commentaire

La rédaction d'un commentaire sera possible dans ...



Quelle est la première lettre du mot wpigc ? :